Isolation mur extérieur : résultat étonnant avec juste 2 cm d’isolant

L’isolation mur extérieur est une technique très performante qui permet de réduire les pertes énergétiques par le mur. En général, les propriétaires qui souhaitent mettre en place un bardage en ardoise, en bois, en pvc ou en zinc se demandent s’il est nécessaire de faire une isolation bardage. Cette interrogation survient surtout si vous avez un mur d’une épaisseur de 35 ou 45 cm. 

Pensez-vous qu’un gros mur est déjà bien isolé du fait de son épaisseur ? Pour savoir si vous êtes sur la bonne voie, lisez ce cas pratique. 

Mise en situation 

Pour savoir si vous avez véritablement besoin d’une isolation mur extérieur, nous allons réaliser deux expériences. L’une se fera avec un mur plein d’une épaisseur de 35 cm en brique, doté d’un bardage en bois mais non isolé. Quant à la seconde expérience, elle sera réalisée avec un mur plein de 35 cm en brique et doté d’une isolation sous bardage. 

Par ailleurs, il convient de souligner qu’on mesure l’efficacité d’une paroi avec le coefficient de transmission thermique de celle-ci (U). Ainsi, plus ce coefficient est petit et plus elle est efficace. De même, plus le U est important et plus les pertes de chaleur sont grandes. L’idéal est donc d’avoir un U le plus petit possible. 

Au cours de ces expériences, vous constaterez la variation de ce coefficient selon les situations : sans isolation et avec isolation mur extérieur. 

 

Le cas d’un mur plein de 35 cm sans isolation 

En partant de l’extérieur, la paroi est composée des éléments suivants : un bardage en bois, une lame d’air, un mur plein de 35 cm en brique et un enduit de plafonnage côté intérieur de 1 cm. Pour précision, avoir un bardage bois ne signifie pas que celui-ci isole mieux que la version ardoise. En effet, la lame d’air très ventilée et située derrière le bardage réduit les bénéfices du bardage en bois. Ainsi, même si vous remplacez le bois par l’ardoise, vous obtenez le même résultat. 

Isolation mur extérieur

Alors dans ce cas-ci, on obtient un coefficient de 1,35. Pour rappel, plus le résultat est bas et plus la solution sera efficace. Passons maintenant à l’expérience avec l’isolation mur extérieur.

 

Le cas d’une isolation mur extérieur avec un isolant de 2 cm

Dans ce cas-ci, la paroi est composée des éléments suivants : un bardage en bois, une lame d’air très ventilée, une isolation de 2 cm en polyuréthane avec un lambda de 0,022, un mur plein de 35 m et un enduit plafonnage. 

Alors, avec les 2 cm d’isolant, on obtient un résultat impressionnant avec un U de 0,61. Celui-ci est équivalent à 50% du résultat sans isolation mur extérieur. Ainsi, le risque de déperdition est divisé par 2 avec uniquement une matière isolante de 2 cm placée en extérieur.

Isolation mur extérieur

Nous allons maintenant voir l’épaisseur de mur nécessaire pour obtenir ce même coefficient mais sans isolation mur extérieur.

A propos de l’épaisseur de mur plein 

Dans notre première expérience où il n’y avait pas d’isolation, le mur de 35 cm en brique avait un coefficient U de 1,35. Dans le second cas avec l’utilisation d’un isolant de 2 cm, on est parvenu à obtenir un U de 0,61 grâce à l’isolation mur extérieur. Cela signifie que les pertes de chaleur du mur ont été considérablement réduites. 

On va alors analyser l’épaisseur de mur en briques qu’il nous faut pour obtenir ce même résultat mais sans isolant. Il nous faudra ainsi 1,04 m d’épaisseur de mur plein en briques, soit 104 cm pour avoir les mêmes performances que l’isolation mur extérieur 2 cm.

Isolation mur extérieur

Cela signifie qu’un isolant 2 cm en polyuréthane est égal à environ 70 briques pleines. 

Conclusion de l’expérience 

Si un mur plein de 70 cm de briques pleines est égal à 2 cm d’isolant, cela signifie qu’un mur de 35 cm est l’équivalent d’1 cm d’isolation. Et donc, un mur épais est loin de pouvoir isoler correctement. Eh oui ! Le fait de placer une isolation de 2 cm permet ainsi de doubler son efficacité. 

Il est donc important voire capital d’avoir une isolation bardage pour optimiser l’efficacité énergétique de votre logement. 

L’isolation bardage et les primes d’isolation Wallonie 

Si vous souhaitez obtenir une prime d’isolation en région wallonne dans le cadre des travaux sur vos murs, il faut atteindre un U de 0,24. Dans ce cas, quelle est l’épaisseur à prévoir ? Il vous faut 8 cm d’épaisseur afin d’atteindre les exigences des primes d’énergie Wallonie. 

Toutefois, il faut retenir que cette épaisseur d’isolant n’est valable que pour ce genre de mur. Elle peut donc varier selon l’épaisseur du mur. 

Sachant qu’il est difficile de trouver un entrepreneur pour ces travaux, nous vous conseillons de recourir à nos services de gestionnaire. Cela vous permettra de vous assurer une prestation de qualité et d’obtenir facilement votre prime d’isolation. 

    Merci d'indiquer l'adresse des travaux

    Rue
    Numéro
    Code postal
    Ville

    Qui devons-nous recontacter ?

    Votre nom (obligatoire)
    Votre téléphone (obligatoire)
    Votre email (obligatoire)
    Quand souhaitez-vous réaliser vos travaux ?
    Votre message (décrivez, en quelques mots, la liste des travaux à réaliser) - OBLIGATOIRE

     

     

    error

    Ce site vous plaît ? Parlez-en autour de vous !