4 choses à retenir pour une construction de véranda réussie

Si vous disposez d’un espace vide et inoccupé dans votre jardin, pourquoi ne pas y construire votre véranda ? Les vérandas constituent de véritables valorisantes pièces supplémentaires dans les maisons. Elles représentent un espace de vie extérieur agréable avec le plus souvent une ouverture sur le jardin. Extension de maison, la véranda peut également servir à accueillir vos amis, votre famille ainsi que d’autres invités dans un cadre convivial.

À l’instar de tous les projets de construction, un projet de construction de véranda doit se mûrir et être bien pensé à l’avance. Dans cet article, vous découvrirez les éléments les plus importants que vous devrez garder à l’esprit une fois que vous aurez pris la décision de construire une véranda.

Bien définir l’utilisation de votre véranda

véranda
L’utilisation de la véranda s’avère un critère important à prendre en considération lorsque vous envisagez de construire une véranda. Pour cela, il convient de bien y réfléchir. Vous pouvez par exemple vous demander à savoir si vous allez vivre dans votre véranda pendant toute l’année, si elle servira de sas entre votre maison et son jardin, ou si elle fera office d’espace de détente.

Il existe différents choix de matériaux de construction de véranda ainsi que diverses formes de véranda, chacune convenable à une certaine utilisation.

Ainsi, vous pouvez voir certaines vérandas en bois, d’autres vérandas en aluminium, des vérandas en PVC ainsi que des vérandas en acier ou fer forgé.

En ce qui concerne les formes, vous pouvez trouver des vérandas à toit incurvé, des vérandas à pignon, des vérandas sous forme de pavillon, des vérandas « héritage » et des pergolas.

  • Les vérandas à toit incurvé ajoutent une touche de style aux maisons dans lesquelles elles se trouvent.
  • Les vérandas à pignon sont réputées pour créer une sensation d’ouverture et de richesse pour un merveilleux espace de divertissement extérieur.
  • Quant à la véranda en forme de pavillon, elle constitue le summum du charme et du caractère.
  • Les vérandas Héritage restent grandes et offrent souvent la combinaison parfaite de style et de polyvalence.
  • La véranda en forme de pergola convient mieux à ceux qui désirent jouir d’une sensation de plein air avec beaucoup de lumière et d’air frais.

Outre ces types de vérandas, l’on distingue également la véranda à toit ouvrant, qui est équipée de poutres capables de s’ouvrir lorsqu’il fait soleil et de se fermer lorsqu’il pleut.

Petite parenthèse : Les parasols comme ceux disponibles sur le site www.lamaisonduparasol.com peuvent être installés devant votre véranda pour produire de l’ombre et diminuer la chaleur dans cet espace de détente.

Vérifier l’adaptabilité du terrain

Avant de vous lancer dans les travaux de construction de votre véranda, songez à vous assurer que votre terrain est bien adapté au besoin et peut contenir la taille de véranda prévue.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la construction de vérandas pour qu’il vous aide à savoir si votre terrain requiert ou non une préparation spécifique. Celle-ci peut être un terrassement, ou des travaux de nivellement. Ce professionnel vous dira également si l’espace dont vous disposez est suffisant pour contenir la véranda dont vous rêvez tant.

Obtenir les autorisations nécessaires

Avant d’ajouter une nouvelle structure comme une véranda à votre maison, vous devez prendre connaissance des règles en vigueur en matière de construction de véranda dans votre commune, vous conformer à celles-ci et obtenir l’autorisation de construire. À cet effet, contactez la mairie de votre localité pour connaître la procédure exacte à suivre pour obtenir votre autorisation de construire votre véranda.

Prévoir un budget raisonnable

Faire construire une véranda chez soi, c’est une dépense à planifier. Vous devez alors savoir combien vous souhaitez consacrer à votre projet de construction de véranda avant de vous y lancer. Pour la prévision de ce budget, vous devez considérer des éléments tels que la taille de la véranda, son type, les matériaux qui seront utilisés pour sa construction et la main-d’œuvre.

Le coût moyen d’une véranda

En moyenne, le « m² » d’une véranda en bois peut vous coûter 1 200 euros, celui d’une véranda en PVC est de 1 000 euros, alors que celui d’une véranda en aluminium peut osciller autour de 1 700 euros. En ce qui concerne le coût d’une véranda en fer forgé ou en acier, il varie de 2 000 à 2 500 euros le m².

error

Ce site vous plaît ? Parlez-en autour de vous !